Comment procéder si vous êtes victime d’un harcèlement au travail ?

Le harcèlement au travail se présente sous plusieurs formes : harcèlement sexuel et physique, intimidation, humiliation, menaces verbales, commentaires désobligeants et microagressions, entre autres. Que vous soyez victime de harcèlement au travail ou que vous en ayez été témoin, il est important d’agir.

Si vous avez été harcelé au travail, il y a de fortes chances que ce comportement inacceptable ait fait des victimes dans le passé et se reproduira probablement à l’avenir s’il n’est pas traité rapidement. Vous avez peut-être signalé cet incident au département des ressources humaines de votre entreprise, mais que faites-vous si vous n’obtenez pas le résultat escompté ? Voici comment procéder si vous êtes victime de harcèlement au travail.

Commencez par informer votre employeur

La première chose à faire est d’en informer votre employeur, ainsi que votre syndicat si vous occupez un emploi syndiqué. Votre employeur a le devoir de traiter la situation dès qu’il en prend connaissance. En effet, Il doit prendre des mesures raisonnables pour se prémunir contre le harcèlement dans l’entreprise. Il doit donc mettre en place une politique de prévention du harcèlement et de traitement des plaintes et de la mettre à la disposition de l’ensemble de son personnel.

Déposez une plainte à la CNESST

Vous avez également la possibilité de déposer une plainte à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). Votre plainte sera ainsi transmise à des inspecteurs qui l’étudieront et pourront par la suite ouvrir une enquête.

Dans certaines situations, vous pouvez aussi déposer une plainte à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse.

Les cas graves de harcèlement, quant à eux, devraient être déclarés à la police.

Poursuivez l’harceleur

Enfin, il vous est toujours possible de poursuivre en justice la personne qui vous harcèle, dans le but d’essayer de recevoir une compensation financière pour dommages subis. Pour ce faire, vous devrez embaucher un avocat en droit criminel qui saura vous expliquer la marche à suivre et vous guider dans le processus judiciaire.

Qu’est-ce qui constitue du harcèlement au Québec ?

Selon la Loi sur les normes du travail, le harcèlement au travail, qu’il soit psychologique ou sexuel, comporte toutes ces caractéristiques combinées : Un ou des comportements vexatoires (abusifs, humiliants, offensants) sous forme de commentaires verbaux, de gestes ou de comportements qui est répété, est hostile (agressif, menaçant) ou indésirable, qui porte atteinte à la dignité ou à l’intégrité physique, psychologique ou émotionnelle de la personne, et nuit à l’environnement de travail de la personne.

Le harcèlement peut se produire à tous les niveaux de la hiérarchie d’une entreprise : entre les membres de la direction, entre collègues, entre un membre de la direction et employé, etc. Le harcèlement peut également provenir de l’extérieur de l’entreprise, donc des clients, des fournisseurs ou autres.

Si vous êtes victime de harcèlement au travail et que vous n’êtes pas certain de savoir comment procéder, n’hésitez jamais à contacter un avocat, ne serait-ce que pour obtenir des conseils sur la marche à suivre.

 

 

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.