Différences entre le pneu d’hiver et le pneu d’été

Les pneus d’un véhicule sont un élément essentiel pour une conduite sécuritaire. Et même s’ils n’attirent peut-être pas autant l’attention que d’autres aspects technologiques d’une voiture, les pneus sont en réalité extrêmement avancés en termes de technologie.

Ceci est d’autant plus important quand vous devez faire votre changement de pneus et de choisir des pneus conçus pour les conditions météorologiques changeantes des différentes saisons que l’on connait ici au Québec. Les pneus d’été et les pneus d’hiver ont des propriétés très différentes qui leur permettent de bien fonctionner dans les différentes températures qu’ils rencontreront. Voyons plus en détail quelles sont les différences entre les pneus d’hiver et les pneus d’été.

La composition des pneus d’été et des pneus d’hiver

Lorsque la température descend en dessous de 7 °C, l’adhérence et la traction peuvent chuter de façon spectaculaire. Les pneus d’été sont fabriqués à partir d’un composé de caoutchouc relativement souple pour offrir une friction qui épouse la route dans des conditions humides et sèches, mais à mesure que la température baisse, le composé durcit et l’adhérence est réduite.

Quant à eux, les pneus d’hiver contiennent une plus grande quantité de caoutchouc naturel. Cela signifie qu’à des températures plus chaudes, ils sont un peu plus rigides que les pneus d’été souples, ce qui réduit l’adhérence. Mais, ils conservent une dureté plus constante lorsque l’air se refroidit. Cela signifie que les pneus d’hiver ont au départ moins de traction que les pneus d’été, mais conservent leurs propriétés beaucoup plus efficacement à des températures plus basses.

La bande de roulement des pneus d’été et des pneus d’hiver

La deuxième différence entre les pneus été et les pneus d’hiver est la conception de la bande de roulement. Les pneus d’été ont des bandes de roulement moins profondes qui fonctionnent bien pour évacuer l’eau de surface, mais offrent une plus grande proportion de caoutchouc sur la surface sur le sec. Les pneus d’été ont moins de lamelles que les pneus d’hiver, mais ont des barres de bande de roulement spécialement conçues pour minimiser l’aquaplaning.

En revanche, les bandes de roulement des pneus d’hiver sont plus profondes et plus épaisses pour faire face à de plus grandes quantités de neige mouillée et fondante que le poids et la vitesse de la voiture créent par friction. De plus, le motif de la bande de roulement sur les pneus d’hiver est conçu pour réduire le glissement et le dérapage. Les pneus d’hiver ont également des milliers de minuscules rainures, ou lamelles, dans leurs blocs de bande de roulement qui sont utilisées pour disperser l’eau et empêcher l’aquaplaning. Ces lamellent mordent dans la neige, la gadoue et la glace, permettant une adhérence optimale à la route.

En sachant que les pneus d’hiver sont obligatoires entre le 1er décembre et le 15 mars, plusieurs pourraient être tentés de les conserver à l’année longue, en pensant faire des économies en évitant le changement de pneus. Les pneus d’hiver ne doivent cependant pas être utilisés durant la saison estivale. Le composé de ces pneus est beaucoup trop mou pour l’asphalte sec, ce qui signifie qu’il s’usera plus rapidement. De plus, la résistance au roulement accrue entraînera une consommation de carburant plus élevée, et ils seront aussi plus bruyants.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.